Jesus'freaks

lieu de rencontre et d'amitié pour tous les jeunes fans de Jésus, fiers de leur foi et prets à embrasser la terre de leur amour du Christ!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les limites de la science et de la médecine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 581
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: les limites de la science et de la médecine   Lun 22 Mai - 13:26

hier j'ai vu le film: vanilla sky, avec tom Cruse et Penelope Cruz (que je conseille d'ailleurs à tous!!!)

Ce film m'a beaucoup fait refléchir... et notament à ce que l'on pouvait se permettre ou non de faire.

Par ailleur g lu dans le femme actuelle (on ne se fout pas de moi, merci!) un article d'une jeune fille de 22ans qui recherche son père, donneur anonyme. La loi lui interdit de savoir qui il est.


Arrow Peut-on ainsi agir à la place de Dieu? La médecine veut nous aider, mais des fois ne va-t-elle pas trop loin?

pale
Peut-on ainsi prolonger indéfiniment la vie des mourant,
des gravements blessés,
peut-on recevoir des organes sans savoir d'ou proviennent ces choses qui constituent noter corps,
Peut-on porter dans son ventre un enfant dont on ne sait pas qui est le père? scratch
...

_________________
si mem mls
... et elle continue à poser des questions substantielles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le createur

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: les limites de la science et de la médecine   Jeu 1 Juin - 1:15

si on va par la: a t-on le droit d'aseptiser une blessure? doit-on se vacciner?
dieu a donner a l'homme l'intelligence, la cervelle est la seule arme que possede l'homme pour survivre a la nature, et aujourd'hui, ça a donné entre autre la medecine. dc je pense que ce n'est pas alé contre dieu. cependant, il est bon de reflechir sur la fin de la vie:
- un medecin a t-il le droit d'euthanasier?
- est -il bon d(allonger la durée de vie d'un souffrant ?

que de gde question de société!! et honnetement je n'ai pas les réponse. si kkun a des versets qui se raproche de ce theme je sui preneur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les limites de la science et de la médecine   Ven 2 Juin - 14:30

le createur a écrit:
si on va par la: a t-on le droit d'aseptiser une blessure? doit-on se vacciner?
dieu a donner a l'homme l'intelligence, la cervelle est la seule arme que possede l'homme pour survivre a la nature, et aujourd'hui, ça a donné entre autre la medecine. dc je pense que ce n'est pas alé contre dieu. cependant, il est bon de reflechir sur la fin de la vie:
- un medecin a t-il le droit d'euthanasier?
- est -il bon d(allonger la durée de vie d'un souffrant ?

que de gde question de société!! et honnetement je n'ai pas les réponse. si kkun a des versets qui se raproche de ce theme je sui preneur

Admin a écrit:
hier j'ai vu le film: vanilla sky, avec tom Cruse et Penelope Cruz (que je conseille d'ailleurs à tous!!!)

Ce film m'a beaucoup fait refléchir... et notament à ce que l'on pouvait se permettre ou non de faire.

Par ailleur g lu dans le femme actuelle (on ne se fout pas de moi, merci!) un article d'une jeune fille de 22ans qui recherche son père, donneur anonyme. La loi lui interdit de savoir qui il est.


Arrow Peut-on ainsi agir à la place de Dieu? La médecine veut nous aider, mais des fois ne va-t-elle pas trop loin?

pale
Peut-on ainsi prolonger indéfiniment la vie des mourant,
des gravements blessés,
peut-on recevoir des organes sans savoir d'ou proviennent ces choses qui constituent noter corps,
Peut-on porter dans son ventre un enfant dont on ne sait pas qui est le père? scratch
...

la dernière question me fait rire (c'est dire Sad ) car il sera bientôt possible non seulement pour une femme de procréer sans savoir qui est le père de son enfant (pratique devenue banale dans certains pays) mais elle pourra le procréer dans une matrice artificielle...

voilà la femme, déjà libérée de son co-créateur, qui pourra continuer sa carière sans avoir le problème de la gestation durant 9mois. Après il suffit d'avoir bien réservé à l'avance la place de son futur enfant à la crèche et même pas besoin de revandiquer le congé maternité. On est libre de toutes contraintes, et en plus on a l'enfant qui va contribuer à notre épanouissement. Le beurre, le sourire de la crêmière, sans l'argent pour l'obtenir.

Pour moi il faut être logique, tout cela nous pose des questions mais la société individualitste (légistlatrice) n'est plus capable de se mesurer à ces nouveauté de la médecine, d'ailleurs dans certains pays tout est légiféré (la Suisse est encore bien en retrait...)

Il relève donc ensuite de l'éthique personnelle, puisque l'éthique universelle ne peut plus rien devant le progrès et l'émancipation de l'individu roi autonome et raisonnable (car l'enfant à naître, le faible, l'handicapé, celui que l'on juge incpapable de raisoner, lui n'est pas considéré comme un individu mais comme un sous-homme incpable de donner son avis donc ne pouvant prétendre à une loi qui le protège et devant se soumettre aux lois de ceux qui sont pleinement individus)

Je ne fais pas de prévisions malsaines, je n'aime pas ça mais je crois assez ceux qui pensent que nous ne pouvons plus revenir en arrière et que Dieu seul sait où et comment tout cela va finir.

La convention des nations unies qui protége les enfants demande que le nom des procréateurs soit préserver pour l'enfant, qu'il s'agit d'un droit inhérant de l'enfant de connaître ses origines génétiques. Mais quel pouvoir à cette convention dite universelle dans la réalité ???


c'est comme si notre monde hésitait entre des droits universels jugés nécessaires et entre des droits individuels jugés tout autant nécessaires pour le plein épanouissement de l'individus roi.

Et je crois que cette hésitation n'en est pas une, en fait il n'y en a pas, on a tôt fait de pencher pour la seconde possibilité.

Pourtant la loi ne doit-elle pas, comme l'avait dit déjà Platon, dans son essence, exister afin de protéger le plus faible, serait-ce au détriment de l'individu roi qui a besoin de s'épanouir ? (il faudrait encore analyser ce "besoin d'épanouissement"...)

Mais voilà aujourd'hui la loi, l'interdit n'a pas bonne presse. L'idée serait d'arriver à argumenter sans le poids de l'interdit, de la loi, mais par le seul poids du bon sens. C'est pourquoi l'éthique personnelle a selon moi de l'avenir. C'est là que nous, chrétiens, avons la capacité d'ouvrir les intelligences à l'éthique, à certaines valeurs qui vont au-delà de la simple perspective de l'individu roi dominant.

Comment s'y prendre, voilà une question intéressante...

Je vous écoute Very Happy

ps: (assez de théories, revenons dans le concret sunny )

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les limites de la science et de la médecine   Ven 2 Juin - 22:52

« Il nous faut dorénavant une éducation personnelle, et non pas une attitude morale inculquée. »


Max Stiner, Philosophe allemand, né le 25 octobre 1806, décédé le 25 juin 1856 - Le faux principe de notre éducation

Very Happy il l'avait compris déjà en 1800 sunny

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
JG

avatar

Nombre de messages : 397
Age : 31
Localisation : Le Cotterg, Valais, Suisse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: les limites de la science et de la médecine   Lun 5 Juin - 14:53

La formation a une éthique personnelle, critique et juste est le but de bien des écoles (c'est que beaucoup de prof nous ont dit à St-moss si tu te souviens du jugement critique).
D'ailleurs, Philantropos a ce but. (A propos, l'année prochaine ils ont encore plus d'élève, mais pas de frère, prions...)

Par contre, l'ethique personnelle peut vite déraper et la l'éthique du groupe de la société, universelle doit suppléer.

Il ne faut surtout pas la négliger.

C'est amusant ce que tu dis que l'individu a plus de poids que la société. C'est l'exact contraire des totalitarismes, communismes, nazismes, fascismes. Nous avons pris le chemin opposé de nos ancètres pour ne pas tomber dans les memes erreurs.
Espère le Seigneur, Sois fort et prends courage, espères le Seigneur ! Personne ne croyait à la disparition du communisme et pourtant...

_________________
"Vous valez ce que vaut votre coeur. Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé".

JPII, Paris, Parc des Princes, 1980.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oafj.net
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les limites de la science et de la médecine   Lun 5 Juin - 21:04

JG a écrit:
C'est amusant ce que tu dis que l'individu a plus de poids que la société. C'est l'exact contraire des totalitarismes, communismes, nazismes, fascismes. Nous avons pris le chemin opposé de nos ancètres pour ne pas tomber dans les memes erreurs.

et pourtant ne refaisons ces mêmes erreurs.

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les limites de la science et de la médecine   

Revenir en haut Aller en bas
 
les limites de la science et de la médecine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Limites...
» STAR TREK : SANS LIMITES
» Hors-Limites • Katie Mc Garry
» Question de DROIT : Le tapage diurne, quelles sont les limites ? besoin d'aide, SVP !
» Définir ses Limites et les Dépasser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jesus'freaks :: Actualité :: social-
Sauter vers: