Jesus'freaks

lieu de rencontre et d'amitié pour tous les jeunes fans de Jésus, fiers de leur foi et prets à embrasser la terre de leur amour du Christ!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 bon exemple de non-respect des autres croyances!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Mar 23 Jan - 18:35

Sitelle a écrit:
Citation :
Ce qu'on appelle le RACISME ! Quel Affrosité dans le monde ! Ce problème durera toujours car l'Orgueil est le péché qui est le plus fort dans ce monde et le PIRE !

En fait je pensais pas tellement au racisme, même si c'est vrai que ça existe encore, notre société pousse pas mal dans le sens du banissement du racisme (mis à part quelque uns d'extrême droite).
La globalisation c'est un peu toujours le même système que la colonisation: la culture occidentale qui s'impose sur toute la terre. Une culture uniforme qui envahit peu à peu le monde.

Bon ce que je voulais dire, c'est qu'on est jamais à l'abri de considérer les gens un peu de haut quand on a la foi et qu'eux ne l'ont pas. Comme si on était meilleurs, alors que la foi est un don gratuit de l'Esprit-Saint, et que si on avait le même chemin qu'eux on en serait peut-être pas plus loin.

tu peux enlever le mis à part, car c'est une part grandissante dans nos sociétés.

en suisse par exemple, l'udc c'est 26% de suisses (de bons suisses Neutral ) et ça ne cesse d'augmenter.

alors je vous le demande, qu'attendons-nous pour nous engager ??

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Mer 24 Jan - 0:38

Le pti prince a écrit:
Sitelle a écrit:
Citation :
Ce qu'on appelle le RACISME ! Quel Affrosité dans le monde ! Ce problème durera toujours car l'Orgueil est le péché qui est le plus fort dans ce monde et le PIRE !

En fait je pensais pas tellement au racisme, même si c'est vrai que ça existe encore, notre société pousse pas mal dans le sens du banissement du racisme (mis à part quelque uns d'extrême droite).
La globalisation c'est un peu toujours le même système que la colonisation: la culture occidentale qui s'impose sur toute la terre. Une culture uniforme qui envahit peu à peu le monde.

Bon ce que je voulais dire, c'est qu'on est jamais à l'abri de considérer les gens un peu de haut quand on a la foi et qu'eux ne l'ont pas. Comme si on était meilleurs, alors que la foi est un don gratuit de l'Esprit-Saint, et que si on avait le même chemin qu'eux on en serait peut-être pas plus loin.

tu peux enlever le mis à part, car c'est une part grandissante dans nos sociétés.

en suisse par exemple, l'udc c'est 26% de suisses (de bons suisses Neutral ) et ça ne cesse d'augmenter.

alors je vous le demande, qu'attendons-nous pour nous engager ??

Comment? Nous ne sommes pas tous appelés à entrer dans un parti politique. Et c'est impossible de changer ce que l'autre pense (preuve en est : nous deux Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Mer 24 Jan - 1:24

Benny a écrit:
Le pti prince a écrit:
Sitelle a écrit:
Citation :
Ce qu'on appelle le RACISME ! Quel Affrosité dans le monde ! Ce problème durera toujours car l'Orgueil est le péché qui est le plus fort dans ce monde et le PIRE !

En fait je pensais pas tellement au racisme, même si c'est vrai que ça existe encore, notre société pousse pas mal dans le sens du banissement du racisme (mis à part quelque uns d'extrême droite).
La globalisation c'est un peu toujours le même système que la colonisation: la culture occidentale qui s'impose sur toute la terre. Une culture uniforme qui envahit peu à peu le monde.

Bon ce que je voulais dire, c'est qu'on est jamais à l'abri de considérer les gens un peu de haut quand on a la foi et qu'eux ne l'ont pas. Comme si on était meilleurs, alors que la foi est un don gratuit de l'Esprit-Saint, et que si on avait le même chemin qu'eux on en serait peut-être pas plus loin.

tu peux enlever le mis à part, car c'est une part grandissante dans nos sociétés.

en suisse par exemple, l'udc c'est 26% de suisses (de bons suisses Neutral ) et ça ne cesse d'augmenter.

alors je vous le demande, qu'attendons-nous pour nous engager ??

Comment? Nous ne sommes pas tous appelés à entrer dans un parti politique. Et c'est impossible de changer ce que l'autre pense (preuve en est : nous deux Wink )

qui te parle d'engagement politique ?

bien sûr c'est une possibilité d'engagement, mais loin d'être le seul.

Et on est tous appelé à s'engager, par contre Wink

ps: il s'agit pas de s'engager dans la politique (ou ailleurs) pour changer ce que les autres pensent, mais de regarder la réalité.

Des jeunes (étrangers) tabassent des autres jeunes, jusqu'à les envoyer à l'hosto. Et les politiques reprennent ça pour leur compte, en proposant entre autre de reprendre la nationalité des personnes précédemment naturalisées qui seraient les auteurs d'un délit. Autrement dit, on offre à l'apatried, au requérant d'asile, au pauvre aidé par le bon samaritain, une nationalité en suspens, sous preuve de capacité, alors que la patrie est un droit du citoyen et n'est en aucun cas attribuable au "mérite".

Donc il faut s'engager, peu importe le chemin, mais il faut s'engager pour dire que ce n'est pas la solution, que c'est injuste.

Idem lors des dernières votations où l'on a durcit les naturalisations, etc. etc. Il suffit pas d'aller voter. En effet.

L'abbé Pierre nous l'a montrer, ce qui est 1er, c'est l'engagement concret. Et je pense en effet que c'est l'éducation et le retour de la dignité des personnes meurtries (étrangères ou non, là n'est pas le seul débat) pour lequel il faut se battre: Emmaüs est un signe de ce combat.

Il faut des abbés Pierre pour notre société d'aujourd'hui, tout autant si ce n'est plus que durant l'hiver 54.

Engageons-nous, je disais donc, dans cette direction. La société, les jeunes souffrent par le manque flagrant de la société des adultes qui n'a rien à leur proposer comme repères ?
Alors plutôt que de critiquer les médias et le relativisme, montons aux baricades, comme a su le faire l'abbé Pierre.

Et cela passe par l'engagment, qu'il soit politique ou social (mais il n'y a en fait pas de différence, quand on y réfléchit...)

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
JG

avatar

Nombre de messages : 397
Age : 31
Localisation : Le Cotterg, Valais, Suisse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Mer 24 Jan - 1:27

1. Tout ce qui sont d'accord avec l'UDC ne sont pas racistes
2. Si tu ne t'exprime pas et ne témoignes pas, c'est sur que l'autre va pas changer d'avis.

Il est vrai que c'est alarmant (en Valais aussi) ce besoin de condamner l'étranger l'autre. Je suis surpris que c'est une aussi grande place dans notre pays, alors que pour moi il n'y a pas plus étranger qu'un genevois ou un bernois.
L'intégration et le respect n'est pas une question de culture comme on nous le fait croire , mais une qualité de vie.
Je réfléchissais l'autre fois sur la différence et l'unité. Dans la différence seul notre force d'adaptation permet l'unité. Cela ne peut se faire que dans le respect.
L'unité est la perfection dans notre méchanisme d'adaptation. Il y a unité chaque fois que nous arrivons à ne faire qu'un avec notre environnement, les circonstances de la vie, un ami, son épouse, son enfant, son prof...
Le désir et le besoin d'unité fait parti de l'homme et le rapproche de Dieu. D'ailleurs la nature m'eme de Dieu est unité, Trinité!!! Tout ce qui n'est pas unité dans l'homme nous corrompts. Bref, c'est une manière plus philosophique de parler de Charité d'Espérance et de Foi.
Pour moi la sainteté est ce désir d'unité avec Dieu et avec le monde qui nous entoure qui finalement sont de la même réalité.
Soyons saint!!!

_________________
"Vous valez ce que vaut votre coeur. Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé".

JPII, Paris, Parc des Princes, 1980.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oafj.net
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Mer 24 Jan - 1:47

JG a écrit:
1. Tout ce qui sont d'accord avec l'UDC ne sont pas racistes
2. Si tu ne t'exprime pas et ne témoignes pas, c'est sur que l'autre va pas changer d'avis.

encore une fois tâchons de ne pas nous arrêter aux mots, tu as raison JG.

ce qui compte ce n'est pas tant la xénophobie de l'udc qui est à déplorer, cela de toute manière comme disait si bien Sitelle dans un autre topic, ne suffirait pas à l'udc pour engranger 26% de la population suisse dans une société qui dans son message dénonce largement la xénophobie (mais dans les faits ?? mais ça c'est autre chose).

Ainsi ce qui caractèrise l'udc c'est avant tout sa volonté manipulatrice de la réalité. A tout vouloir diaboliser, mais surtout à tout vouloir utiliser pour arriver à ses fins, à prouver ses thèses, qui ne sont autre que le repli sur soi alors que nous sommes dans un monde pluriel où la confrontation à l'autre (l'interculturalisme si vous préférez) est le 1er des défis...

L'udc manipule le réel par des explications causales qui nous facilite l'appréhension toujours plus complexe (car toujours plus plurielle) du réel. Et le citoyen qui ne prend pas garde, ou qui n'a pas pris l'habitude (pour x raisons qu'il faudrait analyser mais ce serait tellement vaste comme champ d'investigations...) de réflechir par lui-même et de se méfier de thèses simplificatrices, risque de tomber dans ce piège.

Ainsi ce pour quoi il faut se battre avant tout, c'est pour que réflexion il y ait (et non adhésion passive ou conformisme béat) ! A quoi bon convaincre ?? Laissons cela à l'udc qui a dans ses buts 1ers pour son programme politique des années à venir d'accroître le nombre d'adhérant à son parti, de convaincre les électeurs de gauche de venir chez eux (ce qui d'ailleurs est en train de se passer avec je sais plus quelle politicenne vaudoise socialiste qui est allé voir chez l'udc) etc.

Ensuite, il faut combattre le mal à la racine et donc se battre pour que les plus démunis, les étrangers entre autre, puisse avoir accès aux mêmes droits et aux mêmes chances/besoins que ceux qui se laissent à voter pour l'udc, eux qui craignent pour leur emploi, leur nation, leur enfants.

En fin de compte nous voulons tous le meilleur pour nos (futurs) enfants. De l'udc ou non. Simplement ce n'est pas en faisant grimper la peur de l'autre en mettant la répression comme solution 1ère des problèmes de violence juvénile et des étrangers, que nous pourront vraiment entrevoir des moyens pour endiguer les difficicultés à la racine...
Il faudrait connaître les chiffres... Combien d'argent va à l'armée, à la répression policière, et combien d'argent va pour l'intégration ?
Plus que se plaindre, par des projets concrets (dans nos paroisses, dans notre travail, dans nos projets de communauté etc.) témoignons du fait que c'est bien d'éducation et de liens sociaux communautaires développés que nos jeunes ont besoin, non point d'une police plus sévère, non point d'un discours de la peur de la part des "adultes" et de nos dirigeants politiques... Embarassed Exclamation

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Mer 24 Jan - 4:06

l'intégration nous concerne tous.

reste à savoir comment l'envisager...

d'où plus ou moins le débat qui a voulu être lancé par la tsr, suite au sévices qu'a enduré une jeune femme (et un jeune homme d'ailleurs, on l'oublie) à Monthey (VS) et dans d'autres endroits en Suisse.

voilà le lien pour l'émission Infrarouge si vous voulez la regarder:

http://infrarouge.tsr.ch/

L'argument toujours de l'udc et des jeunes militants de ce parti qui décidément à de l'avenir ?

je résume de manière neutre... enfin... j'essaye ;-) a écrit:
On ne fait pas d'amalgame entre les jeunes ressortissants de pays étrangers qui sont bien intégrés et ceux qui ne le sont pas. Mais on observe que dans une grande majorité des faits divers où la violence a été observées en Suisse ces dernières années, les populations étrangères, albanaises et kosovardes particulièrement, ont été mêlées, quoi qu'on en dise.
Ainsi il faut différencier, un moment donné, lorsque l'on a affaire à des étrangers naturalisés ou en voie de l'être, qui ont un casier judiciaire, et qui se laisseraient aller à des actes très répréhensibles (tels que viols, meurtre, etc.) entre des jeunes ressortissants qui VEULENT réellement s'intégrer et les autres qui ne veulent pas. Ces derniers n'ayant rien à faire dans un pays prônant des valeurs démocratiques, ils doivent voir leur permis de séjour non reconduit et leur naturalisation rendue caduque, donc doivent être reconduits chez eux (enfin, on doit les réexpédier... on va pas les prendre par la main...).

Voilà le discours, pas le courage ni l'envie d'ailleurs d'y revenir maintenant (pour ça écoutez l'émission, il y avait un Vert qui a très bien expliqué la problématique complexe des albanais et kosovards ayant émigrés en Suisse et la précarité dont ils ont été les victimes par notre faute: vous et moi sommes responsables - même si le Vert, Mr. Ueli Leuenberger a remis la faute bien évidemment sur la politique de la droite... du moins la politique au niveau suisse ses dernières années en matière d'intégration. On est pas politicien pour rien Cool même si on est vert Razz )

entre autre, dans les propositions avancées pour créer une réelle politique d'intégration (en dehors du tout répressif de l'udc qui se distingue pas de son éternel rigorisme moral) il a été question du contrat d'intégration que devrait signer le "postulant au passeport suisse", idée proposée par le PS suisse mais réfuter par nombre de partis de gauche (et même de socialiste eux-mêmes... voir post ci après).

ainsi selon certains, avec ce contrat, on obtiendrait "l'adhésion" aux valeurs démocratiques défendues par notre pays de la part des étrangers, sans que cela ne soit de la coercision, bien évidemment... (ça à part l'udc qui n'ose pas le dire, tout le monde est d'accord pour dire qu'on ne peut pas "contraindre à devenir suisse, mentalement psychologiquement, identitairement et ..." d'un coup Cool )

il faut l'espérer... moi je rejoins plutôt mix et remix sur cette question Rolling Eyes


_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius


Dernière édition par le Mer 24 Jan - 4:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Mer 24 Jan - 4:15

vous vous demandez ce qu'est le contrat d'intégration que les étrangers devraient signer et remplir pour être autorisé à prolonger ou renouveller leur permis de séjour ?

et bien c'est une proposition du PS suisse, mais qui ne fait de loin pas l'unanimité, surtout à Genève...

lisez plutôt cet intéressant article:

Citation :
L'intégration sociale et politique, sinon rien


La gauche réelle est très responsable. Elle n'envisage le sort des étrangers que dans l'égalité des droits et ne veut pas de contrats d'intégration « cache-misère ».

No 49 / 8 décembre 2006

Que pense de l'intégration des étrangers la gauche radicale, la gauche réelle, l'autre gauche, la gauche de la gauche, l'extrême gauche, A Gauche Toute !, peu importe le nom que l'on donne aux organisations à la gauche du Parti socialiste et des Verts ? Tous les partis du pays, des sociaux-démocrates aux réactionnaires se positionnent dans les domaines les plus pointus qui touchent de près ou de loin aux thèmes de la sécurité, du social et de l'émigration. Parfois en prenant un soin particulier à confondre les trois, comme l'explique le professeur Schultheis. Ce n'est apparemment pas le cas du PS qui débat ces temps-ci de l'éventuelle instauration d'un contrat d'intégration pour les étrangers. Il s'agirait en l'occurrence d'une convention qui situerait peu ou prou les droits et les devoirs des immigrés, arbitrerait la phase initiale de leur intégration, dont l'apprentissage de la langue de leur nouveau lieu de résidence et définirait les critères autorisant la prolongation ou le renouvellement de leur permis de séjour. Les socialistes romands ont lourdement amendé la proposition de leur parti afin qu'elle ne se réduise pas à un avatar des suggestions de droite en la matière.


Démarche sociale et solidaire



A la gauche de la social-démocratie, l'immigration s'inscrit généralement dans la démarche sociale et solidaire qui vise à l'égalité des droits et des devoirs pour tous. Les tentatives d'encadrement des étrangers qui tendraient à créer de nouvelles obligations sans garantir l'extension de leurs droits ne sont pas les bienvenues. Les milieux associatifs qui se substituent, plus souvent qu'à leur tour, à l'Etat pour gérer les relations entre immigrés et institutions, mais aussi et surtout, pour assurer…l'humanisation de l'immigration, attendent de connaître les efforts que consentiraient les autorités pour assurer précisément l'intégration des nouveaux arrivants. A priori, nombreuses sont celles qui craignent un contrat d'intégration complexe, complexant, humiliant et rébarbatif.



« Pas seulement vivre les uns à côté des autres



L'intégration est, de l'avis de tous, la seule voie possible. Les organisations progressistes, plus réalistes que ne le prétend la droite, sont soucieuses d'éviter les risques de communautarisation, et leurs revendications sont les plus appropriées à la réalité du terrain puisqu'ils ne font pas fi des liens intrinsèques nécessaires entre les droits - et les devoirs pour faire bonne mesure- des émigrés et la citoyenneté, les droits sociaux et politiques, les droits économiques et toutes les autres formes de reconnaissance citoyenne auquel a raisonnablement droit un individu qui arbore ou non un passeport suisse en bandoulière.

Jérôme Béguin, le dirigeant des Communistes, à Genève, ne voudrait pas tergiverser en la matière : « les problèmes d'intégration ne sont le fait ni de la langue, ni de la culture qui serait trop différente de la culture suisse. C'est le chômage et la précarité qui favorisent le repli sur soi, l'intégrisme et la délinquance. Les problèmes d'intégration dans la société touchent aussi des Suisses « de souche ». Depuis 150 ans, la République a réussi à intégrer des populations extrêmement diverses grâce au travail et à la laïcité. Nous devons repositionner ces priorités ».

Une position ferme que Siro Toresan, assistant social et secrétaire du PdT à Zurich n'entérinerait pas sans bémol : « il n'y a pas de réponses faciles à des choses compliquées. Faciliter l'apprentissage des langues est essentiel, en faire une obligation absolue est contestable. Cela rendrait la vie, donc l'intégration des personnes plus âgées pénible. Par contre, il est urgent de se concentrer sur la jeunesse, faire la différence entre les générations. Il ne s'agit pas d'intégrer les gens pour en faire de bons suisses, il s'agit, et c'est plus ambitieux de les intégrer dans la société civile. Avec ou sans passeport suisse. On ne doit exiger des émigrés que ce que l'on exige des Suisses, et à la condition que l'on assure la parité effective des droits civiques pour tous les habitants du pays. La parité des droits civiques, cela implique des droits égaux entre femmes et hommes…mais cette revendication ne touche pas uniquement les étrangers venant de certains pays africains ou musulmans, elle concerne aussi et encore les Suisses. Pour considérer avec sérieux l'intégration des étrangers, nous ne pourrons pas faire l'impasse du fossé culturel… la fracture numérique existe chez les jeunes, pour prendre un exemple. Elle met en danger l'idée même de l'intégration : l'égalité des chances. » Eva Fernandez, la présidente du PST confirme : « l'immigration est assez difficile sans que l'on ajoute un obstacle légal. L'intégration relève souvent d'un équilibre difficile entre l'identité d'origine et la nouvelle citoyenneté. On a déjà constaté que ceux ou celles qui connaissent le mieux leur langue d'origine sont ceux qui apprennent le plus aisément la langue de leur pays d'adoption. L'essentiel c'est l'intégration sociale. Un contrat qui pourrait se traduire par : « vous faites les efforts aujourd'hui, nous on verra après ce que l'on vous accordera » n'est pas acceptable. L'objectif, la vraie intégration, c'est la vie de chacun dans le respect et dans la paix, pas seulement vivre les uns à côté des autres. Je ne pense pas qu'il y ait de problème à ce qu'une étudiante musulmane porte le foulard si elle suit les cours de gymnastique avec les autres élèves et participe aux sorties mixtes organisées par l'école.



« Non à l'islamophobie »



Mais au-delà de tout cela, c'est encore le social qui prime : les émigrés quittent leurs pays parce qu'ils n'y sont pas intégrés pour une raison économique, sociale ou politique. Dans leur nouveau pays, ils sont en droit d'accéder aux droits civiques le plus vite possible. Mais l'intégration est une question de temps, la considérer aujourd'hui dans l'urgence, c'est une option politique. Focalisons-nous sur la réalité. Prenons le temps d'expliquer et de discuter avec nos nouveaux concitoyens ». La réalité, c'est ce que perçoit au mieux, le Docteur Borel, pédiatre à Aigle et député POP : « Les contacts avec les nouveaux arrivants sont délicats. Rien n'est implicite pour eux, tout doit être dit, précisé. S'il faut un contrat, c'est celui qui stipule leurs droits explicites et le financement par la communauté des moyens d'intégration. Bien entendu que chaque citoyen a des devoirs, mais il faudra faire la différence entre les devoirs des nouveaux citoyens et les obligations imposées à des nouveaux arrivants fragilisés ».

Hevzi Kryeziu, responsable des cours à l'Université albanaise de Genève, insiste lui aussi sur le danger d'obligation : « Ce contrat « obligatoire » pénaliserait les émigrés. Il ne concernerait que certains, pas les membres de l'UE, les fonctionnaires internationaux ou les anglo saxon occidentaux, comme si eux n'avaient pas besoin d'apprendre la langue du cru, c'est curieux. L'intégration se joue à la deuxième génération, la première s'installe comme elle peut, avec les moyens socioculturels du bord, dirais-je, mais la suivante apporte toute sa richesse à la communauté… Vous ne faites pas la différence entre un kosovar de quinze ans s'exprimant en français et un genevois d'origine du même âge. Pour ces jeunes, pas besoin de contrat, la solidarité, l'éducation, les droits égaux suffiront amplement. »

A Gauche Toutes ! prône en tout état de cause, l'égalité des droits comme méthode d'intégration : « les obligations discriminatoires ne correspondent à rien, dit Pierre Vanek, conseiller national genevois, elles seront contre productives. Bien sûr que l'apprentissage de la langue est essentiel, mais s'il faut en faire une obligation, on devra vérifier que le citoyen de Saint-Gall parle assez bien le français pour vivre à Genève. C'est ridicule. Cette idée d'une intégration catastrophique qu'il faut absolument remettre sur les rails est un non-sens. La formidable diversité des cultures a enrichi notre pays. Les nouveaux arrivants doivent s'impliquer dans nos réalités, dans le monde du travail, dans les activités sociales… Ils y trouveront les motivations concrètes et nécessaires, ils trouveront leur place dans la société. Nous n'avons aucune raison de contribuer à l'islamophobie croissante et dramatique qui habite certaines tentatives d'orchestration de l'intégration des étrangers. »

A ceux qui doutaient de l'évidence, la gauche radicale a un message sur l'intégration comme sur le reste.



Ron Linder

le PS suisse là... pas trop bien joué bounce Embarassed

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Mer 24 Jan - 10:25

Personnellement, pour quelqu'un qui n'a pas la foi, je comprends ce sentiment d'insécurité, etc. par rapport aux réfugiés.

Un jour, je me suis fait racketter (en fait ça m'est arrivé deux fois dans mon quartier), et le type a voulu me planter un couteau dans le ventre. J'ai réussi à retenir son bras, et le couteau n'a traversé que me veste (et non pas mon ventre). Sur le moment, je croyais vraiment que c'en serait fini de moi.

Après un épisode comme celui-là, c'est vraiment la foi qui me fait tenir et me dire que c'est notre devoir de les accueillir, même ceux qui sont violents, qu'eux aussi, il faut les aimer, et que c'est peut être eux qui ont le plus besoin d'aide. Dieu les aime tels qu'ils sont et nous demande d'en faire autant. Mais pour quelqu'un qui ne connait pas Dieu, je comprends que ce ne soit pas facile.

En revanche, il est vrai que les personnes à qui un tel épisode n'est jamais arrivé ne peuvent pas s'imaginer ce que ça fait quand ça nous arrive EN VRAI. Et pourtant, ce sont elles qui votent des lois contre les réfugiés. Cherchez l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Mer 24 Jan - 15:24

je vois que tu n'as pas vraiment lu ce que j'ai dit, mais bon.

tu penses que c'est la foi qui fait comprendre que les étrangers ont besoin d'aide.

pour ma part je vois pas ce qu'elle vient faire là... l'aide ils en ont besoin pour des raisons sociales, internationales et humanitaires... car pour une majorité ils sont dans la précarité.
et puis comme tout le monde le sait, s'il n'y avait que les étrangers à être dans la précarité et le manque de repères, il n'y aurait que de jeunes vandales étrangers...

or...

mais les médias et l'udc surtout ne parle que des vandales étrangers...

cherchez l'erreur...

après on s'étonne qu'ils sont stigmatisés... et qui dit stigmatisation, dit cercle vicieux, les jeunes étrangers voudront toujours plus confirmer le statut qu'on leur a mis (médias, udc, regard du simple citoyen votant udc, regard des chrétiens qui les aiment par compassion alors qu'il s'agit de se rendre plutôt compte de leur situation précaire et de la grande fragilité de l'éducation DANS LA SOCIETE ENTIERE et non dans un passeport d'une personne... Embarassed )...

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Jeu 25 Jan - 2:37

Le pti prince a écrit:
je vois que tu n'as pas vraiment lu ce que j'ai dit, mais bon.

tu penses que c'est la foi qui fait comprendre que les étrangers ont besoin d'aide.

pour ma part je vois pas ce qu'elle vient faire là... l'aide ils en ont besoin pour des raisons sociales, internationales et humanitaires...

Et d'où viennent ces considérations sociales, si ce n'est de Jésus?

Pour la suite de ton message, je sais pas quoi répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Jeu 25 Jan - 2:46

Benny a écrit:
Le pti prince a écrit:
je vois que tu n'as pas vraiment lu ce que j'ai dit, mais bon.

tu penses que c'est la foi qui fait comprendre que les étrangers ont besoin d'aide.

pour ma part je vois pas ce qu'elle vient faire là... l'aide ils en ont besoin pour des raisons sociales, internationales et humanitaires...

Et d'où viennent ces considérations sociales, si ce n'est de Jésus?

Pour la suite de ton message, je sais pas quoi répondre.

la précarité (du lien social), l'interculturalité sont des problèmes liés à nos sociétés et les réponses que nous donneront à ce défi qui nous attend sont peut être, en toile de fond, en regard avec notre foi (on ne peut la dissocier de rien, donc je vois pas l'utilité de la mettre partout Embarassed ) mais avant tout en regard aux déficits éducatifs et politiques de nos sociétés. Il s'agit surtout de trouver les moyens sociaux et politiques pour contenir la violence des jeunes. Peut-être notre foi est en toile de fond, ou, si vous préférez, le moteur premier, mais un moteur premier n'a jamais proposé de moyens concrets, en regard à la réalité précise d'une situation.

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Jeu 25 Jan - 11:42

Donc finalement, comment s'engager concrètement? Est-ce que voter, c'est déjà s'engager?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Jeu 25 Jan - 13:40

bien sûr, mais l'on vote sur des lois, sur des référendums, sur des propositions. proposés par le parlement, mais aussi, parfois, par les citoyens eux-mêmes. Donc s'engager dans un parti c'est, ce me semble, déjà se montrer solidaire de la question politique, et, surtout, être présent dans le débat politique pour proposer et réflechir avec les acteurs politiques.

Ensuite vient l'engagement social. Certes tout le monde n'est pas appelés à s'engager que ce soit en politique ou dans le social (par son travail quotidien rémunéré), mais je crois cependant que TOUTE personne ne peut pas répondre absente au cri sourd des pauvres de notre pays (et ces pauvres sont parfois les plus fortunés, attention aux étiquettes!).

Cela commence par nos voisins, amis, et cela s'étend aux associations, regroupant des bénévoles, aux paroisses qui sortent du territoire de l'église (et même de la paroisse !! silent ) pour aller faire des actions concrètes afin de renforcer principalement l'intégration, le lien social, la solidarité, bref, le 2ème et 3ème fondement de nos sociétés laïque à consonnence judéo-chrétienne, à savoir la fraternité (Liberté, Egalité, Fraternité).

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Jeu 25 Jan - 16:57

En résumé, on peut dire que "le social" est un terme qui a remplacé "la charité"?

_________________
L'Esprit Saint est généreux dans Ses dons. Il se déverse comme un torrent sur ceux qui acceuillent Sa grâce (saint Grégoire de Nysse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Jeu 25 Jan - 21:48

peut-être que la charité en tant que concept ou acte gratuit est resté identique à travers le temps, mais le "social", lui, a évolué. On est dans un monde rendu complexe par sa globalisation et par sa diversité culturelle.

C'est pourquoi nous ne pouvons plus réfléchir la charité, pourquoi pas synonyme de "socialité" si tu veux, de manière identique à la manière dont elle devait exister à l'époque: La charité consitait uniquement (avant tout), et c'est essentiel certes, à venir en aide à son prochain... proche, avec les moyens du bord (soit notre force d'amour personnelle et notre maigre savoir)

En terme d'action sociale aujourd'hui nous ne pouvons pas nous suffir à une approche "charitable", bienfaitrice, aimante de l'autre pour réellement apporter le soutien nécessaire à une situation qui pose question.

Il faut se mettre à jour sur l'apport des approches de la communication interculturelle, par exemple, afin d'offrir au mieux une aide concrète aux populations migrantes.

Vous me direz, c'est encore l'action comme celle de l'abbé Pierre, prise au jour le jour, en plein hiver 54, qui porte le plus de fruits directs, concrets, que ce soit au niveau de la population soutenue ou de la loi politique.

Certes ces actions sont intéressantes d'un point de vue ponctuel, mais, sans rien enlever à l'engagement fort et qui plus est à contre-courant pour l'époque (il y avait encore plus qu'aujourd'hui cet distance imposée à l'élite, les riches envers le pauvre, le sans logi !), regardons la situation des sans abris en France aujourd'hui, plus de 50 ans après le cri de l'abbé Pierre... Cette question est au centre de la campagne électorale française et rien n'est réellement fait...

Ainsi la charité oui, comme toile de fond, bien sûr qu'elle est nécessaire. Je la vois comme cet esprit indispensable à tout engagment réellement social.

Mais la réalité d'aujourd'hui nous demande d'aller plus profondémment. Ce qui ne nous empêche pas bien sûr de nous engager dans de petits projets de paroisse. Mais cela ne nous empêche pas non plus, en entreprenant de tels projets, de nous interroger sur la pertinence et le message implicite de ces engagements Laughing Cool Wink

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Ven 26 Jan - 1:09

Le pti prince a écrit:
Ainsi la charité oui, comme toile de fond, bien sûr qu'elle est nécessaire. Je la vois comme cet esprit indispensable à tout engagment réellement social.

Mais la réalité d'aujourd'hui nous demande d'aller plus profondémment. Ce qui ne nous empêche pas bien sûr de nous engager dans de petits projets de paroisse. Mais cela ne nous empêche pas non plus, en entreprenant de tels projets, de nous interroger sur la pertinence et le message implicite de ces engagements Laughing Cool Wink

En fait, par je crois qu'on a pas la même compréhension du concept de charité. Pour moi, c'est le synonyme de l'amour qui pousse à agir, en particulier pour les plus démunis et les plus faibles, les préférés de notre Seigneur Jésus-Christ. Et cela ne passe pas forcément par des oeuvres de paroisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Ven 26 Jan - 2:19

euh... j'ai dit en résumé: la charité est amour, mais l'amour ne suffit pas (c'est un bon et essentiel début Cool certes)
pour les oeuvres de paroisse, je les citais comme exemple d'engagement que l'on peut faire (car tu parlais des votations comme (seul?) moyen de s'engager... j'ai dit: y'a pas que ça, y'a par ex aussi les oeuvres de paroisses comme y'a plein d'autres manières)

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Ven 26 Jan - 12:50

Le pti prince a écrit:
Benny a écrit:
Le pti prince a écrit:
Ainsi la charité oui, comme toile de fond, bien sûr qu'elle est nécessaire. Je la vois comme cet esprit indispensable à tout engagment réellement social.

Mais la réalité d'aujourd'hui nous demande d'aller plus profondémment. Ce qui ne nous empêche pas bien sûr de nous engager dans de petits projets de paroisse. Mais cela ne nous empêche pas non plus, en entreprenant de tels projets, de nous interroger sur la pertinence et le message implicite de ces engagements Laughing Cool Wink

En fait, par je crois qu'on a pas la même compréhension du concept de charité. Pour moi, c'est le synonyme de l'amour qui pousse à agir, en particulier pour les plus démunis et les plus faibles, les préférés de notre Seigneur Jésus-Christ. Et cela ne passe pas forcément par des oeuvres de paroisse.

euh... j'ai dit en résumé: la charité est amour, mais l'amour ne suffit pas (c'est un bon et essentiel début Cool certes)
pour les oeuvres de paroisse, je les citais comme exemple d'engagement que l'on peut faire (car tu parlais des votations comme (seul?) moyen de s'engager... j'ai dit: y'a pas que ça, y'a par ex aussi les oeuvres de paroisses comme y'a plein d'autres manières)

Ok. J'ai mieux compris. sonnellement, je peux te partager une expérience que j'ai faite deux fois dans ce domaine (et c'est bien ma foi qui m'y a poussé) :

Je suis parti deux fois au Burkina Faso pour travailler bénévolement (les étés 2003 et 2004). Bien sûr je n'étais pas tout seul. La première année, j'ai travaillé sur un chantier, afin de construire des logements pour professeurs dans un village où il y avait une école, mais pas de prof...

La deuxième année, je suis retourné dans ce même village, et cette fois pour construire un grand poulailler et planter des arbres fruitiers. Nous avons planté en tout mille arbres : 500 manguiers et 500 anacardiers.

Ca a été deux expériences qui non seulement ont contribuer à améliorer le quotidien de pas mal de personnes, mais qui ont été un tournant crucial dans ma vie. Tu ne peux pas partir pour un projet comme ceux-là et ne pas revenir totalement changé, avec une totalement autre manière de voir les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Ven 26 Jan - 14:07

c'est bien je t'encourage.

moi je suis allé en Inde et que nous a dit à Calcutta Mère Teresa ? c'est bien de vous engager ici, mais il y a tant à faire dans vos pays...

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Ven 26 Jan - 14:35

C'est aussi le genre de remarques que j'ai reçues ici, à mon retour. Et combien c'est vrai! D'ailleurs, pour ceux qui veulent s'engager ici, je fais une proposition, c'est le bénévolat chez Caritas. Si vous saviez combien Caritas a besoin de bénévoles! Et ses actions sont très concrètes! J'ai participé quelques fois à certains de leurs projets, eh bien je vous assure qu'on a jamais été trop nombreux en tant que bénévoles! Exclamation

_________________
L'Esprit Saint est généreux dans Ses dons. Il se déverse comme un torrent sur ceux qui acceuillent Sa grâce (saint Grégoire de Nysse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vin>Sang



Nombre de messages : 15
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Evangélisation, prosélytisme, demandes de pardon   Sam 17 Fév - 12:23

Le départ de ce sujet de forum est un regard critique sur l'histoire du Canada, notamment l'évangélisation des Amérindiens. Je vous propose quelques repères pour alimenter votre réflexion grâce à ce que l'Eglise en a dit elle-même.

Le Catéchisme de l'Eglise catholique, dans sa réflexion sur la mission de porter à tous la Bonne Nouvelle, dit:
856 La tâche missionnaire implique un dialogue respectueux avec ceux qui n’acceptent pas encore l’Évangile (cf. RM 55). Les croyants peuvent tirer profit pour eux-mêmes de ce dialogue en apprenant à mieux connaître " tout ce qui se trouvait déjà de vérité et de grâce chez les nations comme par une secrète présence de Dieu " (AG 9). S’ils annoncent la Bonne Nouvelle à ceux qui l’ignorent, c’est pour consolider, compléter et élever la vérité et le bien que Dieu a répandus parmi les hommes et les peuples, et pour les purifier de l’erreur et du mal " pour la gloire de Dieu, la confusion du démon et le bonheur de l’homme " (AG 9).

Dans le passé, et probablement dans le présent encore, les membres de cette Eglise n'ont pas accompli cette mission avec la sainteté nécessaire, mêlant parfois des considérations d'orgueil personnel, de suprématie de race, etc.

Au cours du Jubilé de l'an 2000, le pape Jean-Paul II avait présenté de façon très solennelle, à genoux, 7 demandes de pardon, dont l'une peut concerner notre sujet. Celle d'avoir consenti à utiliser les méthodes de l'intolérance et même de la violence pour transmettre une vérité. Même s'il est vrai que beaucoup le firent en toute bonne foi "penser que la vérité devait être imposée par la force, n'était certes pas un acte évangélique", a-t-il déclaré. Avant cela, lors d'une visite en 1993, le pape avait déjà présenté une demande de pardon spécifique aux Indiens.

Mais tout cela ne doit pas amener à conclure que l'évangélisation soit impossible ou néfaste en soi. Elle est pour le croyant un commandement solennel du Ressucité, Allez et de toutes les nations faites des disciples. Elle apporte ce que l'homme de toutes cultures n'aura jamais pu deviné et dont il a le plus besoin: la Révélation.

Lorsque cette annonce est faite avec la vive conscience que le trésor que nous portons nous dépasse, nous, "poteries sans valeur" (2 Corinthiens), on ne peut lui reprocher aucun esprit de prosélytisme. A moins que ce reproche soit lancé par des athées... plutôt prosélytes !

Amicalement

Vin>Sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Sam 17 Fév - 17:53

merci de ce petit résumé intéressant. je trouve que le passage que tu cites du cathéchisme est très beau et très juste.

j'y apprécie particulièrement ceci:

Citation :
La tâche missionnaire implique un dialogue respectueux avec ceux qui n’acceptent pas encore l’Évangile (cf. RM 55). Les croyants peuvent tirer profit pour eux-mêmes de ce dialogue en apprenant à mieux connaître " tout ce qui se trouvait déjà de vérité et de grâce chez les nations comme par une secrète présence de Dieu " (AG 9).

et ceci:

Citation :
S’ils annoncent la Bonne Nouvelle à ceux qui l’ignorent, c’est pour consolider, compléter et élever la vérité et le bien que Dieu a répandus parmi les hommes et les peuples

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Vin>Sang



Nombre de messages : 15
Age : 45
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Dim 18 Fév - 14:11

Effectivement, c'est très beau.

Puisque c'est cet aspect qui t'intéresse, à savoir, construire sur ce qui existe déjà et ne pas prétendre qu'il n'y a rien, ou qu'il n'y a que du mal dans le coeur des hommes avant l'évangélisation, je peux ajouter la chose suivante. affraid

La prise en compte de la réalité humaine et des valeurs, découvertes spirituelles des "païens" est une attitude très catholique. Elle est en cohérence avec la doctrine catholique de la grâce: "la grâce n'abolit pas la nature, mais elle la suppose et la perfectionne" (S. Thomas d'Aquin, repris par le Concile de Trente). Nous trouvons une trace de cette théologie dans les Ecritures, lorsque St Paul conseille: "Enfin, mes frères, tout ce qui est vrai et noble, tout ce qui est juste et pur, tout ce qui est digne d'être aimé et honoré, tout ce qui s'appelle vertu et qui mérite des éloges, tout cela, prenez-le à votre compte" (Philippiens 4, ). Et le terme "vertu", dans ce passage, fais allusion selon les commentateurs aux bons aspects de la philosophie grecque.
St Paul avait mis en pratique cette attitude lorsqu'à l'Agora d'Athènes, il fait l'éloge des recherches grecques. "En effet, en parcourant la ville, et en observant vos monuments sacrés, j'y ai trouvé, en particulier, un autel portant cette inscription : 'Au dieu inconnu'. Or, ce que vous vénérez sans le connaître, voilà ce que, moi, je viens vous annoncer" (Actes 17, 23). Question Son expérience malchanceuse montre qu'elle ne porte pas de fruit de façon automatique... comme n'importe quelle méthode.

Par contraste, la mentalité protestante ne cherche en général pas, dans les peuples à évangéliser, les signes précurseurs ou les valeurs authentiques à saluer. La théologie sous-jacente est opposée à celle de St Thomas précitée, elle part de la référence scripturaire que "tous les hommes ont péché", et "il n'y a pas un juste, pas un seul". Le monde est radicalement pécheur, déchu, sous l'emprise du démon. Twisted Evil Il faut l'inviter à s'en confesser, croire à la rédemption du Christ, et "couper les ponts" pour ainsi dire avec le monde ancien corrompu. D'où la popularité de l'expression "born again", né à nouveau, chez ces protestants.
L'homme sans la grâce n'est pas capable de faire le bien; pour la doctrine catholique, si. Il s'agit bien entendu de tendance, or les personnes dépassent parfois les tendances de leurs appartenances. bounce

Ces tendances peuvent évoluer, et un signe de rapprochement, surtout de la part des protestants, est l'accord catholique-luthérien sur la doctrine de la grâce, signé en 1999 à Augsburg.

Bon dimanche Sleep

Vin>Sang
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Dim 18 Fév - 16:22

Wouaou! Merci, Vin>Sang, pour toutes les lumières que nous apporte ce post. cheers

Merci Seigneur de nous conduire par ton Esprit Saint, de faire grandir en nous la charité, l'amour vis-à-vis des peuples et des personnes qui ne connaissent pas Ton Fils, de nous donner de voir leurs qualités naturelles, ainsi que leurs vertus, et de nous donner de les apprécier à leur juste valeur.
Merci pour l'amour que tu portes pour tous Tes enfants. Merci aussi pour ce que tu as inspiré aux docteurs de notre Eglise, comme saint Thomas d'Aquin, par lesquls tu nous permets d'avoir une plus grande et plus juste connaissance de ce que Tu es.

Gloire à Toi, Seigneur! Alléluia!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   Lun 19 Fév - 2:24

Amen, Alléluia!!!
(j'en profite parce que, d'ici à mercredi...)
En voilà une parole sur l'Evangélisation!!
Dis-moi Vin>Sang tu n'aurais pas suivi des cours de Théologie par hasard?? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bon exemple de non-respect des autres croyances!   

Revenir en haut Aller en bas
 
bon exemple de non-respect des autres croyances!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Orthographe (et respect des autres)
» Elyg se présente
» Le respect des autres dans la salle de bains, lol
» Le respect de l'autre
» Rivalité et respect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jesus'freaks :: Religion :: autres croyances-
Sauter vers: