Jesus'freaks

lieu de rencontre et d'amitié pour tous les jeunes fans de Jésus, fiers de leur foi et prets à embrasser la terre de leur amour du Christ!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 les jeunes et la culture de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
le createur

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Lun 5 Juin - 19:53

qui sont les hommes pour affirmer qu'un tel ou qu'un tel est saint? c'est a dieu le jour du jugement dernier d'en decider. enfin c'est encore un point sur lequel nous avons kk désacord avec l'euchariste qui fatique bocou de clavier sur ce site Very Happy

en ce qui concerne la joie dans les deux eglises, g passé mon WE aupres de catholique et je peu te dire que j'ai été tres agréablement surpri! finalement nous sommes sur la meme longeur d'onde catho et protestant, sauf sur kk petits point, et encore ces points se font surtt par le rites. nous avons tous la meme soif de Jesus, soif de son enseignement et de son amour. nous avons tous envie de le servir, de lui plaire, et la sont les fondements chretien!

alleluia a tous les membres de la Jesus' family ^^

PS: moi je ne connai dieu que depuis deux années, mes connaissances sont encore bien minces, et je reprend les phrases d'un pretre que j'ai vu ce WE qui m'ont touché: on ne peut comprendre la pensée de dieu avec notre esprit humain, l'important c'est la foi, et nous l'avons tous sur ce forum.
L'Histoire a montré que la division des eglises, et surtout leur querelles (parfois guerrieres) n'ont entrainé qu'une chose: la fuite des fidele, leur renonciation a une vie spirituelle. alors aimons nous les uns aux autres, et peut etre que le meilleur moyen de s'aimer, a défaut de ne pas comprendre la foi de l'autre, est de tolerer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JG

avatar

Nombre de messages : 397
Age : 31
Localisation : Le Cotterg, Valais, Suisse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Lun 5 Juin - 20:01

Lorsque Rome affirme que une personne est sainte, elle le fait au nom de l'Eglise, au nom de Jésus Christ. Ce ne sont pas des hommes qui le décident, mais l'Esprt Saint qui le dit.
Une canonisation n'est pas un acte banale. L'Eglise doit reconnaître des miracles attribués au saint après sa mort. Si le saint peut faire des miracles c'est qu'il est auprès de Dieu.

_________________
"Vous valez ce que vaut votre coeur. Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé".

JPII, Paris, Parc des Princes, 1980.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oafj.net
Sitelle

avatar

Nombre de messages : 133
Localisation : Lausanne-suisse
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Lun 5 Juin - 20:06

Oui c'est vrai que chez les protestants et chez les catholiques on voit rayonner la Joie du Christ! cheers
(j'ai des cousines évangéliques, alors j'en sais qqchose Smile )

Citation :
qui sont les hommes pour affirmer qu'un tel ou qu'un tel est saint?

Juste avant une béatification ou une canonisation (déclaration de la sainteté de quelqu'un) l'Eglise fait une enquête très appronfondie et en plus il faut un (ou plus?) miracle reconnu dû à l'intercession de la personne. Par le miracle, l'Eglise reçoit un signe de Dieu que cette personne est auprès de Lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le createur

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Lun 5 Juin - 20:42

l'interprétation des miracles peut etre dangereuse, les Hommes s'en sont tj servi (en particulier sur les champs de batailles)
l'eglise est faite d'Homme, c'est l'Esprit saint qui l'anime vous me direz: l'esprit saint a t-il demander aux eglises de se combattre? je ne crois pas. en tt cas, j'evite tj de melanger l'eglise (cad la religion), meme la mienne, de la foi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JG

avatar

Nombre de messages : 397
Age : 31
Localisation : Le Cotterg, Valais, Suisse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Lun 5 Juin - 22:39

Bien sur que l'interprétation des miracles peuvent être dangereux, mais il le sont que lorsqu'ils sont pour l'intéret d'un homme et nom de Dieu (pour Clovis ne prendre que les exemples de bataille.

Il est vrai que les signes que donne Dieu peuvent être compris de différentes manières et comme l'homme a souvent tendance à se les approprier. Cependant, pour les miracles lors de canonisation, l'Eglise ne va pas dire que c'est un miracle parce que cela l'arrange. Elle n'a pas besoin des saints pour prouver sa sainteté, puisque le Christ l'a déjà rendue sainte.

_________________
"Vous valez ce que vaut votre coeur. Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé".

JPII, Paris, Parc des Princes, 1980.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oafj.net
mandy

avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : Genève
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Jeu 8 Juin - 23:03

quelque chose en plus...


je vais recentrer le sujet, c'était la culture de la mort... pour ceux qui auraient oublié

puisque le débat est parti entre catho et protestant, je me fais porte parole des athés, agnostiques, et je m'en foutiste de tout bord...

le gotique est un état d'esprit, non une mode, c pas que des fringue noires.. plein de jeunes s'interessent à la mort ver l'adolessence (enfin plutot tout le monde s'interesse à la mort lors de l'adolessence). En plus on est complétement égocentrique à cet âge. Vous combinez les deux et sa vous donne une douce mélancolie morbide... dont j'étais atteinte même si je portais pas d'habits noirs.
Je ne pense pas que si tu es un aluciné de Jésus tu puisses être gotique (excusez mes thermes se sont ceux de ma mère)... la mélancolie, le romantisme ( literaire) qui est au passage que une forme d'égocentrisme fine, ce ne sont que des signes d'un état psychologique incertains...qui se découvre qui s'interoge, qui recherche..
si tu es complétement comblé tu ne recherche plus...concidérez que le gotique romantique n'est qu'un passage pour le développement de certaines personnes...

maintenant vous vous faites l'amalgame avec la peine de mort, l'avortement...
pour le satanisme, je pense juste que c de l'iorgueil ( oui je vous de l'orgueil partotu), de la volonté de téster ces limites, volonté de se faire accépter, gout du risque..enfin tous ce que vous voulez... bon a ça j'y ai échapé, donc je peux rien dire

pour l'avortement, je vous rapelle que si tu concidère que un foetus n'est rien d'autre que un tas de cellule ce n'est pas un meurtre..puis c'est vrai qu'on pense a soi, à son bien-être avant que celui du bébé..puis c'est vrai aussi que on se permet de juger de la future vie d'un être..et que on se permet de dire que sa vie ne vaut pas la peine...pour tout cela on avorte...mais ce n'est jamais un meurtre pour ceux qui avorte, alors ne venez pas leur parler de meurtre ça veut rien dire pour eux (esseyez de comprendre)

pour la peine de mort, c'est juste qu'on se permet de prendre une vie...

commencez par mieux définir de quoi vous voulez parler dans ce topic et on pourra mieux débattre.

ps: pour ceux qui n'y croyaient plus...tout arrive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JG

avatar

Nombre de messages : 397
Age : 31
Localisation : Le Cotterg, Valais, Suisse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Jeu 8 Juin - 23:27

Waouw! tous remis en place.

Il me semble que ta sensibilité est excellente pour avoir parler du gothisme comme cela.
La mélancolie, l'égocentrisme démesuré, qui n'est jamais passé par là à l'adolescence lorsque l'on cherche sa personnalité ?
Je peux même pas affirmer que maintenant je n'éprouve plus ce genre de sentiment, mais ils sont tourné différement, car je suis au clair avec certain point de moi-même.

Par contre je suis moins d'accord avec ceci:

Citation :
pour l'avortement, je vous rapelle que si tu concidère que un foetus n'est rien d'autre que un tas de cellule ce n'est pas un meurtre [...]alors ne venez pas leur parler de meurtre ça veut rien dire pour eux

il n'y a pas que le foetus qui est un tas de cellule. Toi et moi aussi. Seulement, le foetus est un homme en devenir, bien qu'il soit déjà un être humain.
C'est vrai que l'on peut dire ce n'est pas encore un homme, ce n'est pas un homicide. (Je ne suis pas de cet avis). Mais même les animaux qui sont des êtres vivants, des amats de cellules, pas même humain en devenir, sont traités avec plus de respect.
Sais-tu qu'au CHUV on "braconne" ce genre de tas de cellule. On commet des avortements jusqu'à 21 semaines (1/2 grossesse), alors que la loi ne laisse que jusqu'à 12 !

_________________
"Vous valez ce que vaut votre coeur. Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé".

JPII, Paris, Parc des Princes, 1980.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oafj.net
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Jeu 8 Juin - 23:31

JG a écrit:
Waouw! tous remis en place.

Il me semble que ta sensibilité est excellente pour avoir parler du gothisme comme cela.
La mélancolie, l'égocentrisme démesuré, qui n'est jamais passé par là à l'adolescence lorsque l'on cherche sa personnalité ?
Je peux même pas affirmer que maintenant je n'éprouve plus ce genre de sentiment, mais ils sont tourné différement, car je suis au clair avec certain point de moi-même.

Par contre je suis moins d'accord avec ceci:

Citation :
pour l'avortement, je vous rapelle que si tu concidère que un foetus n'est rien d'autre que un tas de cellule ce n'est pas un meurtre [...]alors ne venez pas leur parler de meurtre ça veut rien dire pour eux

il n'y a pas que le foetus qui est un tas de cellule. Toi et moi aussi. Seulement, le foetus est un homme en devenir, bien qu'il soit déjà un être humain.
C'est vrai que l'on peut dire ce n'est pas encore un homme, ce n'est pas un homicide. (Je ne suis pas de cet avis). Mais même les animaux qui sont des êtres vivants, des amats de cellules, pas même humain en devenir, sont traités avec plus de respect.
Sais-tu qu'au CHUV on "braconne" ce genre de tas de cellule. On commet des avortements jusqu'à 21 semaines (1/2 grossesse), alors que la loi ne laisse que jusqu'à 12 !

justement ce ne sont pas des crimes pour eux, juste des interventions de plus...puisque selon eux ce ne sont que des cellules assemblées (donc même si c'est des cellules en devenir assemblées, ça change quoi??)

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
mandy

avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : Genève
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Jeu 8 Juin - 23:35

au bout d'un an et demi tu commence à comprendre c'est bien mon petit..

donc je disais pas que moi, personnellement je concidèrais que ce ne sont pas des personnes..je dis juste que à l'école on t'aprends que ce ne sont qu'un tas de cellules commes les miliers de cellules epiteliales (peau) que tu perds apr jour...et que pour cela les gens ne sentaient pas de culpabilité, car pour eux ce n'est rien, ce n'est pas vivant, donc tu ne le tu pas.
(je te promets que le jour ou tu découvre que un foetus, sa bouge, sa un coeur qui bas, tu souffre, car tu comprends que c'est vivant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JG

avatar

Nombre de messages : 397
Age : 31
Localisation : Le Cotterg, Valais, Suisse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Jeu 8 Juin - 23:45

Citation :
à l'école on t'aprends que ce ne sont qu'un tas de cellules commes les miliers de cellules epiteliales (peau) que tu perds apr jour

Si c'est vrai ce mensonge, les professeurs devraient quitter leur métier. Les cellules épithéliales que l'on perd sont déjà MORTES. Un foetus, ça vit.

Dans ma classe, tout le monde est d'accord pour dire que l'avortement ce n'est pas bien et que normalement c'est le dernier recours pour la mère en détresse. Mais les malheureuses circonstances de la vie fait qu'un enfant peut pourrir la vie de la mère ou du père et donc se retrouver déjà couper de ses ailes lors de sa naissance.
Au nom de son bonheur, de la souffrance qu'il aura à subir plus tard, on permet d'avorter (avis du monde soignant).

Je crois que personne ne considère le foetus comme un être biologiquement mort.

_________________
"Vous valez ce que vaut votre coeur. Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé".

JPII, Paris, Parc des Princes, 1980.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oafj.net
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Jeu 8 Juin - 23:48

JG a écrit:
Citation :
à l'école on t'aprends que ce ne sont qu'un tas de cellules commes les miliers de cellules epiteliales (peau) que tu perds apr jour

Si c'est vrai ce mensonge, les professeurs devraient quitter leur métier. Les cellules épithéliales que l'on perd sont déjà MORTES. Un foetus, ça vit.

Dans ma classe, tout le monde est d'accord pour dire que l'avortement ce n'est pas bien et que normalement c'est le dernier recours pour la mère en détresse. Mais les malheureuses circonstances de la vie fait qu'un enfant peut pourrir la vie de la mère ou du père et donc se retrouver déjà couper de ses ailes lors de sa naissance.
Au nom de son bonheur, de la souffrance qu'il aura à subir plus tard, on permet d'avorter (avis du monde soignant).

Je crois que personne ne considère le foetus comme un être biologiquement mort.

peut-être pas, mais on finit par devoir le croire, ne serait-ce que pour se donner bonne conscience, comme les boureaux juifs lorsqu'il gazait des miliers de corps, ces corps nus n'étaient pour eux guère plus que des cellules epiteliales...

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
JG

avatar

Nombre de messages : 397
Age : 31
Localisation : Le Cotterg, Valais, Suisse
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 9 Juin - 0:11

Non. On ne peut pas comparer avec le génocide juif.

Tout d'abord,il n'y a pas la haine qui permet de faire des actes de cette sorte (je te rappelle que les allemands étaient conditionnés à haïr les juifs qui étaient la cause de tous les malheurs, avant même les communismes!). C'est au contraire pour le bien de la mère et de l'enfant, pas de la société (si on regarde démographiquement) !
Ensuite, bien que l'individualisme ait remplacé la société, les juifs étaient des animaux, même pas des sous-hommes comme l'étaient les français entre autre. Pour nous, actuellement, le foetus est un sous-homme et non pas un animal, car il n'a pas encore le droit à la vie comme il l'aura plus tard dans son développement.

_________________
"Vous valez ce que vaut votre coeur. Toute l'histoire de l'humanité est l'histoire du besoin d'aimer et d'être aimé".

JPII, Paris, Parc des Princes, 1980.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oafj.net
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 9 Juin - 0:26

JG a écrit:
Non. On ne peut pas comparer avec le génocide juif.

Tout d'abord,il n'y a pas la haine qui permet de faire des actes de cette sorte (je te rappelle que les allemands étaient conditionnés à haïr les juifs qui étaient la cause de tous les malheurs, avant même les communismes!). C'est au contraire pour le bien de la mère et de l'enfant, pas de la société (si on regarde démographiquement) !
Ensuite, bien que l'individualisme ait remplacé la société, les juifs étaient des animaux, même pas des sous-hommes comme l'étaient les français entre autre. Pour nous, actuellement, le foetus est un sous-homme et non pas un animal, car il n'a pas encore le droit à la vie comme il l'aura plus tard dans son développement.

bah c'était une analogie, il ne s'agissait pas du même contexte historique et tout, tellement évident comment peux-tu penser que je comparais sur un même plan ???? Shocked Shocked

va voir la définition d'analogie et tu comprendras.

perso tu veux faire une distinction entre sous-homme et animal euh... pourquoi pas Very Happy mais c'est toi qui t'enfonce en remettant sur le papier la comparaison avec les juifs...

si on te suit dans ta comparaison ça donne:

juif = animal

français = sous-homme = foetus = pas digne de vivre

pour moi je rajoute juif= animal = pas digne de vivre non plus Rolling Eyes à moins que l'animal soit substantiellement plus digne de vivre qu'un sous-homme ?? Shocked

bref tu dis encore:
Citation :
Tout d'abord,il n'y a pas la haine qui permet de faire des actes de cette sorte (je te rappelle que les allemands étaient conditionnés à haïr les juifs qui étaient la cause de tous les malheurs, avant même les communismes!). C'est au contraire pour le bien de la mère et de l'enfant, pas de la société (si on regarde démographiquement)

bah il n'y avait pas de haine non plus à la base 1ère de leur motivation chez les boureaux nazis: en effet comme tu le dis si bien ils étaient "conditionnés". Mais non pas à haîr du juif, bien plutôt conditionné à ne plus penser par eux même, mais par rapport à ce que le parti disait, prônait comme LE bien pour tous (un monde épuré des faibles et des différents)
la haine n'a que peu à voir là dedans, elle n'est qu'un moyen, lorsque le sens moral a disparu, pour le fort (du moins celui qui se croit tel) de persévérer dans son erreur, en se protégeant de toute survenue de la conscience morale... d'ailleurs tous les plus grands philosophes ou historiens l'ont compris. L'hitlérisme a pu naître parce que le climat historique était ouvert à une telle démission du sens critique.

Aujourd'hui si le génocide des enfants continue à se faire sans que l'on ne s'en offusque plus dans nos hôpitaux, c'est bien parce que le contexte historique et moral de notre époque le permet, le légifère. Et que le peuple, toi moi nous, le suivons à la trace, comme Adolf Eichmann lorsqu'il acheminait tous ses convois sans jamais vouloir se demander où ils allaient... (mais je parie qu'il n'était pas haineux pour un sou, à l'instar du médecin qui "ne fait que son travail", enfin l'infirimière qui fait le travail en l'occurence, sous l'ordre du médecin...)

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 581
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 9 Juin - 16:33

Le pti prince a écrit:
français = sous-homme
Rolling Eyes


alors là.... Laughing
la culture de la mort tu vas finir par la déclancher... lol[/quote]

_________________
si mem mls
... et elle continue à poser des questions substantielles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 9 Juin - 16:35

Admin a écrit:
Le pti prince a écrit:
français = sous-homme
Rolling Eyes


alors là.... Laughing
la culture de la mort tu vas finir par la déclancher... lol

je reprenais la citation de JG:

Citation :
les juifs étaient des animaux, même pas des sous-hommes comme l'étaient les français entre autre.

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 581
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 9 Juin - 16:37

et tu crois que ça t'excuses? lol
on t'as pas appris à pas dénoncer et a pas copier les betises des autres Rolling Eyes

le fameux conditionnement nazi, on le vit tous

_________________
si mem mls
... et elle continue à poser des questions substantielles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 9 Juin - 16:39

Admin a écrit:
et tu crois que ça t'excuses? lol
on t'as pas appris à pas dénoncer et a pas copier les betises des autres Rolling Eyes

le fameux conditionnement nazi, on le vit tous

ce qu'a dit JG je l'ai recopié parce que c'était vrai. Les allemands considérait les français (et les autres peuples aussi d'ailleurs) comme des sous-hommes.

Alors avant de dire qu'on répète les bêtises des autres il faudrait déjà que t'essayes de comprendre de quoi on parle... Rolling Eyes

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 581
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 9 Juin - 16:45

aïe aïe aïe.... ces jeunes Rolling Eyes
tu sais ces trips sont pas faciles à suivre après 20h d'exa de matu, le triple de révision, la victiore de Christophe, la rencontre du maître d'armes de kaamelot, l'EDV, le tennis et les courses...

_________________
si mem mls
... et elle continue à poser des questions substantielles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 9 Juin - 16:52

Admin a écrit:
aïe aïe aïe.... ces jeunes Rolling Eyes
tu sais ces trips sont pas faciles à suivre après 20h d'exa de matu, le triple de révision, la victiore de Christophe, la rencontre du maître d'armes de kaamelot, l'EDV, le tennis et les courses...

alors ne fait pas de commentaires qui n'ont rien à voir Rolling Eyes Wink

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
mandy

avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : Genève
Date d'inscription : 11/10/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Sam 10 Juin - 19:50

admin..le prince a besoin de partir en guerre pour ce prouver à lui même qu'il existe..au fond ça lui est égal qui il combat...

laisse le guerroyer, il finira bien par se rendre compte que quand on à tuer tout le monde, on se retrouve seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Dim 11 Juin - 12:46

mandy a écrit:
admin..le prince a besoin de partir en guerre pour ce prouver à lui même qu'il existe..au fond ça lui est égal qui il combat...

laisse le guerroyer, il finira bien par se rendre compte que quand on à tuer tout le monde, on se retrouve seul...

ma petite princesse, voilà pourquoi tu es ma religion nu 1, de telles réponses, il n'y a que toi Exclamation

http://jesus-freaks.heavenforum.org/viewtopic.forum?t=89&start=30

je t'aime tant...

_________________
Un sage est sans idées

(parce qu’une idée c'est un parti pris)

Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: La culture de mort   Ven 3 Nov - 1:50

En ce qui concerne cette culture de mort...

Je dois avouer que je n'y comprends rien.Je n'en saisis pas la raison, ni l'origine. C'est un truc qui en fait est un très grand mystère pour moi. Alors excusez-moi si les considérations qui suivent vous semblent hors-sujet.

D'un côté, je me dis que c'est un truc qui doit bien plaire au Diable. Mais je n'ai pas l'impression que la plupart de ceux qui sont dedans y croient vraiment (bien sûr, je ne parle pas pour tous). Bien sûr, il n'en reste pas moins que sans le savoir, ils font des trucs qui lui plaisent. Et je suis convaincu que petit-à-petit des liens avec le démon se créent. Mais bien entendu, Jésus est toujours vainqueur, et il peut tout arranger. De plus, nous avons également le secours de la Vierge Marie pour lutter contre les esprits mauvais, aussi de saint Joseph (surnommé "la terreur des démons"), et saint Michel Archange. La prière du chapelet est très puissante pour cela, de même que le sacrement de réconciliation.
Mais je crois que nous aussi, nous faisons pas mal de trucs qui plaisent beaucoup au zozo (et donc déplaisent à Dieu), simplement c'est beaucoup moins visible, beaucoup moins gros, et ça reste souvent dans le secret de notre coeur. Donc soyons vigilants.

D'un autre côté, il y a d'après moi une bonne part de psychologique. On veut faire son rebel, "envoyer chi**" la société, etc. Mais c'est vraiment dommage, car sous prétexte de vouloir choquer la société, on se fait du mal à soi-même, et en plus on devient une sorte de "panneau publicitaire" du diable. Bref, on lui fait de la pub.

Ca nous pousse quand même à nous remettre sérieusement en question: si eux osent s'afficher comme ça, et faire de la pub au démon, pourquoi nous, qui sommes tout de même "le sel de la terre et la lumière du monde", pourquoi est-ce que nous restons sous le boisseau? Pourquoi les lumières que nous sommes n'osent-elles pas éclairer ces ténèbres-là? Car les ténèbres, c'est simplement l'absence de lumière. Quand on allume la lumière, les ténèbres disparaissent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 3 Nov - 2:06

Benny a écrit:
D'un autre côté, il y a d'après moi une bonne part de psychologique. On veut faire son rebel, "envoyer chi**" la société, etc. Mais c'est vraiment dommage, car sous prétexte de vouloir choquer la société, on se fait du mal à soi-même, et en plus on devient une sorte de "panneau publicitaire" du diable. Bref, on lui fait de la pub.

bon ormis la sempiternelle allusion au méchant Diable auxquelles ces pauvres âmes succomberait et laicherait les bottes

(dès fois je me crois revenir au moyen-âge)

la question est: pourquoi ces jeunes ont besoin de jouer aux rebelles ou changer la société ?

et pitié qu'on me réponde pas:

- à cause de Satan ou dans le même ordre:

- parce qu'on vit dans une société relativiste où tout se vaut

merci sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Benny



Nombre de messages : 914
Age : 31
Localisation : Genève
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 3 Nov - 12:42

Le pti prince a écrit:
Benny a écrit:
D'un autre côté, il y a d'après moi une bonne part de psychologique. On veut faire son rebel, "envoyer chi**" la société, etc. Mais c'est vraiment dommage, car sous prétexte de vouloir choquer la société, on se fait du mal à soi-même, et en plus on devient une sorte de "panneau publicitaire" du diable. Bref, on lui fait de la pub.

bon ormis la sempiternelle allusion au méchant Diable auxquelles ces pauvres âmes succomberait et laicherait les bottes

(dès fois je me crois revenir au moyen-âge)

la question est: pourquoi ces jeunes ont besoin de jouer aux rebelles ou changer la société ?

et pitié qu'on me réponde pas:

- à cause de Satan ou dans le même ordre:

- parce qu'on vit dans une société relativiste où tout se vaut

merci sunny

Franchement, je ne sais pas. Ca reste un très grand mystère pour moi. Je me réjouis aussi d'avoir quelques lumières là-dessus de la part d'autres personnes.

Tu parles avec ironie du "méchant diable". Que veux-tu dire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le pti prince

avatar

Nombre de messages : 857
Localisation : Genève ;-)
Date d'inscription : 29/09/2005

MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   Ven 3 Nov - 14:11

Benny a écrit:
Le pti prince a écrit:
Benny a écrit:
D'un autre côté, il y a d'après moi une bonne part de psychologique. On veut faire son rebel, "envoyer chi**" la société, etc. Mais c'est vraiment dommage, car sous prétexte de vouloir choquer la société, on se fait du mal à soi-même, et en plus on devient une sorte de "panneau publicitaire" du diable. Bref, on lui fait de la pub.

bon ormis la sempiternelle allusion au méchant Diable auxquelles ces pauvres âmes succomberait et laicherait les bottes

(dès fois je me crois revenir au moyen-âge)

la question est: pourquoi ces jeunes ont besoin de jouer aux rebelles ou changer la société ?

et pitié qu'on me réponde pas:

- à cause de Satan ou dans le même ordre:

- parce qu'on vit dans une société relativiste où tout se vaut

merci sunny

Franchement, je ne sais pas. Ca reste un très grand mystère pour moi. Je me réjouis aussi d'avoir quelques lumières là-dessus de la part d'autres personnes.

Tu parles avec ironie du "méchant diable". Que veux-tu dire?

je fais référence au manichéisme d'une grande majorité de chrétiens d'aujourd'hui.

et le genre de tes discours me rappelle ce manichéisme, voilà tout.

en effet comme tu le constates il y a des causes "réelles" aux besoins de rébellion de ces jeunes... et pour ma part je vois pas en quoi vient encore se mêler le diable.

mais tu auras une bonne vieille explication issue de ton cours de cathé à me donner sans doute Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepetiprince.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les jeunes et la culture de la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
les jeunes et la culture de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES JEUNES FILLES ET LA MORT de Michael Genelin
» Les actrices se mobilisent pour aider les jeunes filles!
» Le mouvement gothique serait-il mort sans son évolution?
» Jeunes et dangereuses - Kathleen Karr
» Undertaker serait mort !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jesus'freaks :: Actualité :: social-
Sauter vers: